Suite de l'exercice

Publié le 4 Février 2013

Après avoir accompli le petit rituel, j'ai bien senti qu'il y avait un truc qui clochait, l'image que j'avais de moi étant enfant, j'avais été guérir cette enfant maintes et maintes fois par diverses techniques, et là je me suis remise dans sa peau, comme si rien n'avait changé.

Tout était parfait, je ne pouvais pas cracher sur ce que j'avais vécu de douloureux et voir cela comme de la pourriture, il ne faut pas perdre de vue que j'ai choisi de m'incarner dans cette vie pour guérir : l'abandon, la séparation, la dualité ...

Cette situation que j'ai vécu enfant m'a permi de travailler cela et je dis que tout est parfait parce que sans elle je ne serais pas qui je suis aujourd'hui.

Je n'avais pas encore regardé ce que cela m'avait apporté de positif et aujourd'hui je sais!

Je sais ce que je veux et j'ai la détermination nécessaire, j'élève mes enfants en les respectant et en étant à l'écoute de leurs émotions, je travaille sur moi et j'essaye d'être en harmonie dans mes relations...etc...

Alors, pour conclure, dans chaque situation qui nous parait sombre on peut s'appliquer à en voir la lumière car il n'y a pas d'obscurité sans lumière et pas de lumière sans obscurité!

Rédigé par LOPVET Stéphanie

Commenter cet article